CRISE MILITARO-POLITIQUE ET GOUVERNANCE DES CONFLITS LOCAUX DANS L’EX- ZONE CNO DE CÔTE D’IVOIRE : ENTRE CRISE DE L’AUTORITÉ « TRADITIONNELLE » ET ÉMERGENCE DE NOUVEAUX MÉDIATEURS

CRISE MILITARO-POLITIQUE ET GOUVERNANCE DES CONFLITS LOCAUX DANS L’EX- ZONE CNO DE CÔTE D’IVOIRE : ENTRE CRISE DE L’AUTORITÉ « TRADITIONNELLE » ET ÉMERGENCE DE NOUVEAUX MÉDIATEURS

KOUAME Yao Séverin*

Résumé :
L’installation de la rébellion, après septembre 2002, dans les zones passées sous son
contrôle a inauguré dans ces parties de la Côte d’Ivoire des modalités inédites de gouvernance des
différents secteurs de la vie des populations. Très vite après le déclenchement de la crise militaro-politique
en effet, l’autorité de l’Etat a été remplacée par un système de commandement et d’administration
du territoire procédant de la subdivision de l’espace urbain et villageois en « commandements
opérationnels » et en « postes. » Essentiellement fondée sur une hiérarchie militaire relevant
de l’autorité de Commandants de Zone, cette « gouvernance rebelle » a plutôt consisté en l’instauration
d’un « appareil de conquête » destiné, entre autres, à organiser la prédation des ressources
économiques et naturelles.
Mots clé : Gouvernance, Conflits, Rébellion, Légitimité, Etat, Côte d’Ivoire

Abstract :
Along with the implementation of the rebellion in the north, west and central Côte d’Ivoire,
original governance arrangements of these territories have been established. To compensate for the absence of the state and manage the space under its control, the rebbelion set up a system of « rebel governance. » This mode of governance rather consisted of the introduction of a « machine of conquest » designed primarily to secure and organize predation of local economic and natural resources. At the margin, however, other dynamics of governance are in place. The purpose of this article is to show, through the example of local conflict management, how, on the one hand, were made these dynamics and, secondly, the issues of rebuilding the legitimacy of the state that they induce with the end of the crisis.
Key words : Governance – Conflicts – Rebellion – Legitimacy – State-Ivory Coast

KOUAME Yao Séverin

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *