« SIDA ET SOCIETE »

« SIDA ET SOCIETE »

DEDY SERI*
Résumé
Les sciences sociales notamment l’anthropologie et la sociobiologie suggèrent que c’est
pour compenser sa finitude, c’est-à-dire son statut de mortel que l’homme lutte contre la maladie
et la mort. Il procède ainsi non pas pour atteindre à l’Eternité qui lui est interdite depuis la chute
du couple primordial, mais pour durer, afin de laisser des traces qui symbolisent ainsi l’éternité
perdue. Ainsi s’explique et se justifie le statut privilégié dont jouissent les guérisseurs et autres
agents de santé dans les sociétés traditionnelles comme dans le monde moderne. En d’autres
termes, le prix qu’on attache à la vie est perceptible à travers celui qu’on accorde aux professionnels
de la santé.
Mots-clés : anthropologie, sociobiologie, maladie, société, vie, mort, éternité santé, VIH-Sida.

Abstract
Social sciences including anthropology and sociobiology suggest that this is to compensate
for its end, thus to say , the status of man is to struggle against disease and death. It does
not to attain eternity it has been prohibited since the fall of the primordial couple, but last to leave marks that symbolize losing eternity . This explains and justifies the privileged that status
enjoyed by healers and other health workers in traditional societies as in the modern world. In
other words, the price we consider to life is perceived to the one we consider to professional
health .
Keywords : anthropology, sociobiology, health, society, life, death, eternity health, HIV-AIDS.

SERI Dedy

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *