EBOLA : ENTRE EXIGENCE D’UNE ECOLOGIE DE LA SANTE ET EXEGESE D’UNE MEDECINE ANTI-MEDICALE

EBOLA : ENTRE EXIGENCE D’UNE ECOLOGIE DE LA SANTE ET EXEGESE D’UNE MEDECINE ANTI-MEDICALE

DETTO Goly Justin*
Résumé :
En vertu du principe qui fait de la maladie un attribut exclusif du corps vivant, autant la
santé a le privilège unique de se muer en maladie, la maladie aussi peut se reconvertir en santé selon
que la culture intellectuelle en accord avec l’équilibre du biotope oeuvre pour le respect de la vie.
L’exagération capitaliste autour d’une épidémie, fut-elle Ebola, apporte un sérieux correctif dépréciatif
aux bonnes moeurs médicales. Vouloir médicaliser tous les secteurs de la vie, c’est précipiter
sans aucune autre forme de mesure la désintégration de la terre en tant que écoumène, surface humainement
habitable.
Mots clés : épidémie, écologie, santé, Ebola, humanitude, vigilance, prévention, écosystème,
humain, sûreté, médecine.

Abstract :
Under the principle that makes the disease an exclusive attribute of the living body as much
health in a unique position to develop into disease, also can convert back to health by the intellectual culture in line with the balance of the biotope work for the respect for life. Capitalist hype around an outbreak, it was Ebola, brings a serious fix derogatory good medical morals. Being medicalized all areas of life, it’s rush without any further measuring the decay of the earth as ecumene humanly habitable surface.
Key words : epidemic, ecology, health, Ebola, humanitude, vigilance, prevention, ecosystem, human safety, medicine.

DETTO

administrator

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *